Logo Le Mans Métropole

Le programme européen Life+

Présentation du programme européen Life+

La plus value environnementale du programme URBAN LIGHT PLAN repose avant tout sur un nouveau mode de gestion de l’éclairage public à l’échelle d’une agglomération. L’objectif de réduire la consommation énergétique de 40% de l’éclairage public conduira à diminuer l’empreinte carbone directe de l’agglomération de 683 tonnes de CO2/an. Par ailleurs ce programme permettra également de lutter contre la pollution lumineuse et ses effets sur l'environnement. Le programme global constitue un axe prioritaire d'application du Plan Climat Énergie Territorial (PCET) du Pays du Mans.

L’éclairage public et la signalisation représentent environ 20 % du budget des collectivités locales et 47 % de leur consommation d’électricité, les plaçant au premier poste de consommation d’électricité. De plus en plus de villes s’orientent vers l’éclairage utilisant la technologie LED qui s’impose comme une solution à la fois écologique et économique.

Les luminaires à LED permettent de faire des économies allant de 30 % à 80 % selon les technologies et les constructeurs. Ce type d'éclairage public ouvre une autre voie vers des économies puisqu’il est possible de faire varier l’intensité lumineuses des lanternes. De plus, ce type de technologie permet de délimiter la zone éclairée et évite ainsi la pollution lumineuse vers le ciel.

Concernant les illuminations de fin d’année, le remplacement d'une traversée lumineuse équipée de lampes classiques par une traversée de technologie LED permet une économie d'environ 80% sur la consommation électrique.

Au-delà de cette technologie LED que met en place Le Mans Métropole sur des zones ciblées et appropriées de son territoire, le programme URBAN LIGHT PLAN a pour objectif de centraliser et de planifier la gestion de l’ensemble de l’éclairage public notamment à partir des installations existantes. C’est cette gestion globale qui est innovante et permettra de réaliser à terme 40% d’économie d’énergie.

Il s'agit de mettre en œuvre un plan durable pour la gestion de l’éclairage public et la réduction de la pollution lumineuse sur l'agglomération mancelle, à différencier avec un simple processus de renouvellement des lanternes par des nouveaux produits d'éclairage (lampes à décharge sodium à haute pression, lampes à iodure métallique, LED...).

L’éclairage public sur Le Mans Métropole représente 32 000 points lumineux, le programme de substitution du matériel d’éclairage public concernera au plus 3600 points lumineux. Les 40% d’économie d’énergie attendus à l’échelle de la métropole à la fin du programme LIFE + seront obtenus par la mise en place des outils de mesure et de gestion, les expérimentations de la télégestion et des systèmes d’abaissement de puissance ainsi que la sensibilisation des habitants à un nouveau mode de gestion de l’éclairage éco-conditionnée et soutenable. La planification et la gestion centralisée via des nouveaux systèmes d’information de l’éclairage public à partir du matériel existant est une composante essentielle du programme URBAN LIGHT PLAN.

La véritable révolution technique en éclairage public concerne l'avènement de la "lumière électronique" qui permet de bien maîtriser le flux de lumière et de le moduler temporellement et/ou spatialement, en fonction des besoins. La partie innovante de l'action technique, c'est aussi de parvenir au "juste éclairage" via les "tests d'abaissement de lumières". Avec les appareillages électroniques, on peut aussi générer des économies importantes y compris à partir de lampes existantes plus traditionnelles. Les appareillages électroniques ouvrent plus généralement la porte à des systèmes communicants, permettant d'effectuer de la modulation et de la télégestion point à point en fonction de cycles liés au rythme de vie des quartiers. Les différents outils de télégestion, lorsqu'ils seront maîtrisés, permettront une gestion pointue de l'éclairage public et des interventions de maintenance adaptées et justement dosées (les opérations de maintenance sont assurées en régie directe par la communauté urbaine, ce qui constitue aussi une spécificité de ce territoire).

Il s'agit donc de mettre en œuvre une sélection adaptée de différentes solutions techniques. C'est la combinaison de ces solutions qui doit être considérée en terme d'“approche prototype” novatrice dans le cadre du programme URBAN LIGHT PLAN.

Par ailleurs, Le Mans Métropole met en place des prototypes dans le domaine de télégestion et des systèmes d’abaissement de puissance et de télédétection.

L'objectif du projet URBAN LIGHT PLAN est de trouver le juste équilibre entre les besoins fonctionnels d'éclairage de la population et une réduction significative de son impact sur l'environnement. Il s'agit bien d'une démarche globale de projet à vocation environnementale qui va au-delà de la performance de consommation énergétique.

En résumé, le programme URBAN LIGHT PLAN s’articule autour de deux approches : l’expérimentation de nouvelles technologies sur des zones ciblées et la mise en place d’une gestion centralisée et durable de tout l’éclairage public de Le Mans Métropole.

Page modifiée le mercredi 23 mars 2016