Logo Le Mans Métropole

Les objectifs

Réduire les émissions de gaz à effet de serre et l'empreinte écologique

Dans l’optique d’inscrire cet objectif de réduction des gaz à effet de serre dans une démarche globale de développement durable du territoire de l'agglomération mancelle, Le Mans Métropole a entrepris dès 2009 la mise en œuvre d’un Agenda 21 puis d’un Plan Climat Énergie.

Un Bilan Carbone® a permis de comptabiliser sur une longue période les émissions de gaz à effet de serre sur le territoire.

Dans ce cadre, la thématique “économies d’énergie et pollution lumineuse dans le domaine de l’éclairage public” constitue une des actions prioritaires du Plan Climat Énergie porté par Le Mans Métropole. Une première phase d'un diagnostic interne de l'éclairage public a ainsi été réalisée pour mesurer l'impact de l'éclairage public sur l'environnement.

Les dépenses d'énergie de l'éclairage public ont des conséquences environnementales. L'éclairage public contribue à l'effet de serre, puisqu'il génère environ 110 g de CO2 par kWh consommé.

L'ADEME estime en effet que 30 à 50% de la lumière des éclairages publics en France sont gaspillés inutilement. Cela représente 4% des émissions de gaz à effet de serre français et presque 50% de la facture énergétique des communes.

Pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et son empreinte écologique, Le Mans Métropole s'est fixé comme objectif d’obtenir une réduction de 40% de la consommation électrique liée à l'éclairage public sur son territoire entre 2009 et 2019.

L’éclairage public sur le territoire de Le Mans Métropole en 2009 correspondait à une consommation de 15 532 914 KW/h/an soit 1708 tonnes de CO2/an. L’objectif de réduire la consommation énergétique de 40% de l’éclairage public conduira à diminuer l’empreinte carbone directe de l’agglomération de 683 tonnes de CO2/an.  

Pour y parvenir, Le Mans Métropole s'est inscrit dans une démarche de développement durable en retenant pour le renouvellement des systèmes d'éclairage public de son territoire des options techniques éligibles ou supérieures au dispositif des certificats d’économie d’énergie et en sélectionnant des offres correspondant à du matériel répondant aux critères d’achat éthique et responsable (matériel recyclable notamment).

Il s'agit plus généralement de promouvoir des modes d’éclairages doux et raisonnés avec l'objectif de rétablir une ambiance lumineuse respectueuse de l'environnement, qui soit à la fois fonctionnelle (aspects sécurité et visuel) et optimisée au niveau de la maîtrise de la consommation énergétique.


Lutter contre la pollution lumineuse et ses effets sur l'environnement

Le programme de gestion innovant et durable de l'éclairage public mis en œuvre par Le Mans Métropole doit également permettre de lutter contre la pollution lumineuse et ses effets sur l'environnement.

Cette problématique a été soulevé en France dans le cadre du Grenelle de l'Environnement, réunissant en octobre 2007 des représentants du gouvernement, d'associations professionnelles et d'ONG, dont les travaux ont permis de définir des orientations importantes en matière de développement durable sur le long terme. L’article 36 de ce Grenelle de l’Environnement sur la pollution lumineuse indique que : “les émissions de lumière artificielle de nature à présenter des dangers ou à causer un trouble excessif aux personnes, à la faune, à la flore ou aux écosystèmes, entraînant un gaspillage énergétique ou empêchant l’observation du ciel nocturne feront l’objet de mesures de prévention, de suppression ou de limitation".

Le Mans Métropole s'est fixé comme objectif de limiter la puissance et le nombre de points lumineux ainsi que de prévoir des extinctions nocturnes.

Les actions menées pour lutter contre une pollution lumineuse excessive ont donc naturellement des effets positifs sur les comportements et la biodiversité (faune perturbée par les émissions de lumière diffuses ou intrusives qui peut perturber les cycles de sommeil, la reproduction…).

Plusieurs actions de communication permettent de sensibiliser le grand public et les professionnels aux enjeux des nuisances lumineuses et à un usage raisonné de l'éclairage qu'elle induit.

Le Mans Métropole est un territoire expérimental en terme de gestion innovante et durable de l'éclairage public. Cette expérience pourra être partagée avec d'autres agglomérations européennes afin de promouvoir de bonnes pratiques.  

Page modifiée le mercredi 23 mars 2016